LIVRAISON GARANTIE POUR NOEL

Les terrasses d'aragon - Garantie Satisfaction

 

Le Corail Rouge

 

Branche de Corail méditerranéen


Corail de méditerranée

Le corail rouge – Corallium Rubrum – est un animal. Il est constitué d’une conglomération de polypes dont le squelette, qu’il produit lui-même, est fait de calcaire.

 

La colonie est soutenue par un axe central coloré de rouge par des oxydes de fer. Elle se développe sous la forme de branches, organisées en éventail ou en buisson, selon les courants marins.
 

Cet axe central, très dense, est recouvert d’une « peau », le cortex, tissu vivant comportant les polypes et un réseau de canaux permettant la circulation des éléments nutritifs au sein de la colonie et la construction de l’axe squelettique central. Chaque polype est muni de 8 tentacules rétractiles destinées à capter le plancton et les sels minéraux de la mer.


La croissance d’une branche de corail est lente et complexe. Le corail ne grandit en moyenne que d’un centimètre par an dans la longueur et de 0.3 mm pour le diamètre. Le pied au total dépasse rarement 20 centimètres. Une branche d’un kilo a sans doute plusieurs siècles !


Le corail rouge n’aime pas la lumière. On le trouve soit dans les grottes marines, soit à grande profondeur (jusqu’à 100 m). Il devient de plus en plus rare. Seuls des pêcheurs officiellement agréés ont le droit de l’arracher à la mer mais ils doivent plonger à des profondeurs de plus en plus grandes. Le corail rouge de Bonifacio est très recherché pour sa couleur rouge « sang de bœuf » (« Oxblood »). Cela provient des conditions particulières de sa croissance dans les Bouches de Bonifacio.


Pour être travaillé en bijouterie le corail doit être débarrassé de sa peau, lavé, découpé, taillé puis poli. Il brille par lui-même sur simple polissage.

Main en corail et Or

 

Le corail rouge est essentiellement présent en Méditerranée. Connu dès la préhistoire, il a été très prisé durant l’antiquité. Il servait de monnaie d’échange. Pour les chrétiens, il est assimilé au sang du Christ. Dans de nombreuses civilisations, on lui prête des vertus occultes et il est utilisé comme talisman. 


Encore aujourd’hui, la main de corail est glissée dans le berceau du nouveau-né contre le  « mauvais œil ».





Les différentes pièces de Corail




Pièces de Corail