AFFINER MA SELECTION

Manche : v
Système : v

Gravure sur lame des couteaux

Guide d'achat

Couteaux Corses à ouverture et fermeture d'une seule main

 

Couteaux pliants avec bouton de déblocage de la lame sur le manche

Ce surprenant couteau constitue une variante plus technique du classique Corsica (couteau de berger). Tout comme son ainé, il possède un manche courbé ergonomique, hérité de la forme caractéristique de la corne qu’utilisaient les bergers. Cette forme pure est soulignée et mise en valeur ici par la qualité et la profondeur du guillochage du ressort. Le Corsica « Una mano » est monté avec une lame large, épaisse, courte, très fiable. Elle est en acier inoxydable et ne craint pas la rouille. Cependant son utilisateur prendra soin de rincer à l’eau douce la lame et  d’essuyer son couteau si celui-ci a été en contact avec de l’eau de mer.

Lire plus


Que signifie la précision «una mano» pour ce Corsica ? 

Tout simplement que ce couteau s’ouvre et se ferme avec une seule main !


Ouverture : prenez votre couteau en main et exercer une pression du pouce sur le petit ergot crénelé qui prolonge la lame. Lorsque la lame forme un angle droit avec le manche, remplacer le pouce par l’index pour redresser la lame jusqu’au «clic» correspondant à l’émergence d’un bouton de blocage sur le manche. 


Toujours à une seule main !

Fermeture : Le manche présente un bouton rond en relief qu’il vous faut presser avec le pouce pour débloquer la lame avant de la faire basculer en poussant avec l’index sur le dos de celle-ci.

Presser sur le bouton
Presser sur le bouton ...
Repliez la lame avec l'index
Replier la lame avec l'index ...
Presser sur le bouton
... tout en gardant le doigt sur le bouton
Repliez la lame avec l'index
Relacher le bouton et continuer de plier la lame  ...
Presser sur le bouton
Fermer complètement la lame ...
Repliez la lame avec l'index
... d'une seule main !

La manipulation de ce couteau est très sûre car à aucun moment les doigts de l’utilisateur sont sur le trajet de la lame. Très souple ce couteau peut être manipulé par tout un chacun sans forcer. Ce mécanisme innovant «une main» a été mis au point par les frères Zuria à Bonifacio. Il n’est pas apparent car il a été glissé dans le manche du couteau. Pour cela il a fallu évider les plaquettes
.